Couler les fondations de sa vie

En amont de la matière se trouve la conscience, en laquelle réside les fondations de la création. Quand à notre existence, elle s’écoule en premier lieu dans la matière et se termine quand tout va bien par quelques questionnements spirituels. Autrement dit, toutes nos décisions sont issues de la personne éphémère qui n’a pas la moindre idée de qui elle et qui s’étonne néanmoins de trouver en cette terre des conditions de vie peu harmonieuses. Construirez-vous une maison en commençant par le toit ? Probablement que non. Alors cessons de le faire avec nos vies et l’harmonie renaîtra.