Des connaissances intellectuelles à la vérité absolue


Retranscription de l’audio : 

En la reconnaissance que la vérité absolue transcende tout point de vue, toute connaissance intellectuelle, EST la sortie de l’illusion.

Qu’est-ce que l’illusion ?

C’est passer entre 13 et 20 ans de sa vie sur les bancs de l’école sans jamais se demander en quoi les connaissances que nous accumulons relèvent ou non de la vérité absolue.

C’est faire carrière 40 ans durant sans jamais se demander si celle-ci relève ou non de la vérité absolue.

C’est accumuler des connaissances pour des connaissances, faire pour faire, posséder pour posséder, l’argent pour l’argent, le pouvoir pour le pouvoir, le plaisir pour le plaisir, c’est satisfaire aux désirs égotiques du petit MOI sans ne jamais en mesurer les répercussions sur autrui et sur Soi, le Soi véritable. C’est se victimiser, c’est se déresponsabiliser. C’est vivre dépendamment du regard d’autrui. C’est se mettre à genou face aux dictâtes de la réussite sociale. C’est refuser toute vérité divine.

Se soumettre aux pulsions de l’égo, qui est d’avantage intéressé par briller en société que de s’élever vers un idéal plus élevé, nous écarte de toute vérité absolue.

A semer les graines de l’égoïsme nous en récoltons assurément les fruits : des conflits, des guerres, des tourments, du stress, des maladies, l’épuisement mentale et physique.

Et cela, la réussite sociale ne vous l’épargnera pas.  Pour un temps peut-être, mais viendra l’heure où il faudra quitter ce monde et où vous réaliserez que vous n’emporterez ni vos titres, ni vos accomplissements, ni votre argent, ni votre famille. Que restera-t-il alors ? Le néant. Le néant d’une vie vécue dans l’illusion.

Est-ce cela que vous souhaitez ? Est-ce cela que vous souhaitez léguer à vos enfants comme modèle d’accomplissement ?

Si c’est bel et bien cela que vous souhaitez, eh bien il n’y a aucun problème, allez-y, fermez cette page et retourner vaquer à vos occupations, personne ne viendra vous blâmer pour cela et certainement pas moi pour qui la liberté de l’individu est une priorité.

Mais si vous êtes las de tourner en rond et aspirez à la vérité d’une existence en harmonie avec les lois universelles, eh bien poursuivons ensemble.

Evidemment, il n’est pas question ici de prétendre détenir la vérité absolue, mais d’en prendre la direction.

Et je peux d’ores et déjà vous affirmer que l’intégralité de vos croyances/connaissances, intellectuelles, sont autant de barrières sur le chemin de la vérité absolue, et le demeureront aussi longtemps que vous y serez accroché et identifié.

Il est important de disposer de quelques connaissances, pour parler, lire, écrire, rouler une voiture, utiliser un ordinateur ou tout autre chose qui facilite notre existence ici sur terre. Mais rien de tout cela ne relève de la vérité absolue.

La vérité absolue est présente en tout point de l’univers, les connaissances intellectuelles sont au mieux valable sur cette planète. Si vous parlez français et allez en Chine, cette connaissance du français ne vous sera d’aucune aide. Or, l’humain fait de ces connaissances hautement superficielles des fins en soi, jusqu’à, entre ses études et sa carrière, y consacrer l’intégralité de son existence, et ne prête le plus souvent pas la moindre attention aux lois universelles.

Aussi poussées et spécialisées peuvent être nos connaissances intellectuelles, elles ne nous accompagneront pas au-delà de cette existence terrestre. Vous pouvez avoir atteint, par vos connaissances intellectuelles, le sommet de l’échelle sociale en une vie, puis être retombé au plus bas de l’échelle sociale en la vie suivante. Vos connaissances intellectuelles quelles qu’elles soient, ne vous sortirons jamais de l’illusion qui vous enchaine au cycle des réincarnations.  La libération EST en la vérité, et la vérité est en l’abandon des croyances, à commencer par la croyance qu’en la connaissance intellectuelle réside l’expression la plus élevée de l’être humain.

Sans le besoin de s’identifier à des croyances/connaissances, il n’y a pas besoin de faire la guerre pour défendre ces mêmes croyances/connaissance, là est la réalité en ce monde de conflits perpétuels.

C’est pourquoi il n’est pas nécessaire de faire porter une quelconque responsabilité à qui que ce soit. Toute existence dictée par l’égo, aussi saine puisse-t-elle paraître en surface, est créatrice de disharmonie en ce monde. Aussi longtemps que vous vous battrez pour vos croyances, quelles qu’elles soient, vous serez sous la directive de l’égo. Et à l’inverse, à mesure que vous abandonnerez ces croyances et cesserez de lutter pour celles-ci, vous vous ferez l’expression toujours plus juste de la vérité absolue. Tout est dans l’intention. Si en votre intention absolue est la vérité absolue, elle vous sera révélée progressivement, c’est une certitude. Mais vous devez pour cela être prêt à voir mourir votre personnalité. Car Il ne peut y avoir de vérité absolue là où il y a des intérêts personnels.

Pour la vérité absolue le Christ a accepté de finir sur la croix. Comprenez-vous maintenant plus clairement ce que signifie « ne pas avoir d’intérêts personnels ». Cela signifie qu’aussi longtemps que vos petits plaisirs, votre petit confort et votre petite réussite seront des priorités, la vérité absolue demeura inaccessible.

La vérité absolue est illimitée, éternelle. Par conséquent, votre intellect limité et éphémère, que vous soyez scientifique ou philosophe, ne peut ni ne pourra jamais l’appréhender.

Vous ne pouvez aucunement détenir la vérité absolue mais là laisser s’exprimer à travers vous. Et comme je l’ai dit, elle commence à s’exprimer à travers vous à l’instant même où vous conscientisez que l’intégralité de vos connaissances intellectuelles et croyances sont autant de barrières à l’expression de la vérité absolue.

Quand bien même une croyance serait la vérité, elle n’en resterait pas moins un frein à l’expression de cette même vérité. Croire n’est pas savoir. La croyance enferme, la vérité libère. La croyance est limitante, la vérité est illimitée. La croyance est individuelle et égotique, la vérité est absolue et transcendante. Vous ne pouvez et croire, et aspirez à la vérité. Les croyances sont des prisons à travers lesquelles la conscience universelle ne peut s’exprimer.

Si je vous dis que nous sommes tous UN et si vous me faites suffisamment confiance pour faire de cette affirmation votre propre croyance, cela ne suffirait en rien à ce que vous viviez au plus profond de votre être cette vérité et en conscientisiez suffisamment le principe pour en écarter tout doute.  Par ailleurs si vous vous arrêtez à cette seule croyance et la prenez pour acquis, vous n’avez aucune chance d’en voir la vérité sous-jacente s’imprégner en vous.

Ne vous remplissez pas le cerveau d’un savoir livresque, qu’il soit scientifique, philosophique et même spirituel, en premier lieu, au-delà de n’être d’aucune utilité, cela vous enchaîne à l’illusion, et en deuxième lieu, cela vous rend dépendant de sources extérieures. L’intelligence est libération, non dépendance. C’est pourquoi l’important est de se laisser guider vers le chemin de la vérité, non de se divertir des connaissances qui se trouvent sur ce chemin, lesquels vous seront révélés en temps et en heure, de l’intérieur, si elles vous sont nécessaires dans le cadre de votre incarnation. Il n’y a rien à chercher, seulement à permettre que ça se fasse. Et une fois de plus si vous vous accrochez bec et ongles à vos croyances, vous ne permettez pas que ça se fasse.

La vérité absolue lorsqu’elle vous touche n’est plus sujette au doute, au débat, à la réflexion. Vous SAVEZ et rien ni personne ne peut vous en détourner.

Une croyance ne change en rien votre perception de la réalité et ce quand bien même elle serait appuyée par d’innombrables preuves scientifiques, là où la vérité vous donne immédiatement accès à une nouvelle dimension de la réalité.

Si vous êtes fumeurs, lire sur le paquet que fumer tue ne suffit pas à vous faire arrêter. La croyance relève de la volonté, vous décidez ou non de faire votre une croyance et de la mettre en application ou non selon une échelle d’importance que vous déterminez vous-même. Lorsque la vérité vous touche, vous n’avez pas votre mot à dire et vous ne pouvez continuer à vivre en dépit de cette vérité.

Les connaissances intellectuelles ou croyances prennent leurs source à l’extérieur, dans la religion, la philosophie, la science… Là où la vérité absolue prend sa source à la source de l’être.

J’ai besoin de mon cerveau pour vous exprimer ce que je suis en mesure de percevoir de cette vérité, mais je n’ai aucunement besoin de mon cerveau pour la percevoir.

Aucun individu sur cette terre ou ailleurs ne sera jamais en mesure de vous exposer la totalité de la vérité absolue. Car en exposer la totalité signifierait qu’elle est finie, or, elle est illimitée.

Cependant, comme je vous l’ai mentionné à plusieurs reprise, et ce sera le mot de la fin, vous lui ouvrirez la porte dès lors que vous conscientiserez au plus profond de votre être que par vos connaissances et croyances, mentales, intellectuelles, vous érigez les barrières qui vous en séparent.